Planification énergétique dans les communes isolées

Actions spécifiques dans les communes de l’intérieur

Depuis l’existence du Programme régional pour la maîtrise de l’énergie (PRME), en 1982, des études et actions spécifiques sont menées dans les communes de l’intérieur de la Guyane. Certaines sont spécifiques à un bourg, un village, un site, d’autres à une zone géographique, technique ou culturelle (comme les bourgs du Maroni ou les villages amérindiens du Haut Maroni).

Cela peut être des études de besoins énergétiques et de solutions d’électrification par bourg, par village, ou des études et actions par zone, par exemple pour la maîtrise de l’énergie.

Centrales électriques des communes de l’intérieur de la Guyane

Carte des centrales électriques des communes de l’intérieur de la Guyane. Descriptif détaillé ci-après

0

Descriptif détaillé de la carte (PDF - 132.87 Ko)

Pour la rédaction de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) 2019-2028, EDF a réalisé, sur financement d’État, de nombreuses études sur les solutions d’alimentation des communes de l’intérieur, dont malheureusement la plupart ne sont pas publiées ni diffusées.

Il est toutefois possible de contacter les ingénieurs EDF concernés pour en obtenir les éléments de contenu :

  • le chef de projet transition énergétique des communes de l’intérieur, Olivier FESQUET ;
  • le chef du service système électrique.
0

On notera que pour des raisons historiques, une seule commune n’entre pas dans le régime de concession d’EDF : la commune de Saint-Élie. Les dizaines de professionnels qui ne sont pas proches d’une zone alimentée par EDF, et la commune à laquelle ils peuvent se raccorder, doivent pourvoir à leur production d’électricité.

Comme elle accompagne les collectivités, l’ADEME peut les aider dans leur recherche de solution. Cela a par exemple été le cas du site touristique de Saut Sonelle sur l’Inini à Maripasoula, ou le camp de Nourragues du CNRS.

Études et financements

L’ADEME et le PRME ont étudié ou financé :

► Pour en savoir plus, lire l’article « Maîtrise de l’énergie à l’intérieur de la Guyane »

EDF a étudié, dans le cadre de la préparation de la PPE 2019-2023 :

  • le principe d’alimentation électrique des « gros » bourgs du Maroni et de l’Oyapock, reposant sur un système de gestion de l’énergie (EMS) et un stockage batteries spécifique ;
  • l’alimentation électrique de Maripasoula et Papaïchton par un mix hydraulique-solaire-diesel-stockage batteries ;
  • l’alimentation électrique de Grand Santi par une centrale hydroélectrique sur le Maroni (Mankaba Soula) ;
  • l’alimentation électrique de Maripasoula et Papaïchton par un mix hydraulique-biomasse-stockage batteries ;
  • l’alimentation électrique de Régina, Ouanary et Saül par une centrale hybride solaire-stockage d’hydrogène ;
  • l’évaluation du coût d’une ligne électrique vers l’Est de la Guyane.

► Pour en savoir plus, consultez la bibliographie des études publiques de l’ADEME (PDF - 378.44 Ko)