Demander une aide à l’ADEME

Le dispositif d’aides de l’ADEME est organisé en 4 thématiques : la réduction des consommations d’énergie et des émissions de GES, le développement des énergies renouvelables et de l’économie circulaire.

Outre son soutien financier, l’ADEME apporte également des conseils techniques, et des outils pratiques, notamment à travers ses publications. Des formations sont également disponibles (colloques et journées techniques).

Les différents types d’aides de l’ADEME

Aides à la réalisation :

  • aides à la décision (diagnostics et études d’accompagnement de projets réalisés par un prestataire externe) ;
  • projets environnementaux, principalement sous forme d’investissements (opérations exemplaires ou opérations de diffusion de technologies éprouvée).

Aides à la connaissance :

  • projets de recherche, de développement et d’innovation ;
  • études à caractère général (benchmark, prospective, développement d’outils, méthodes, évaluation…) ;
  • observatoires territoriaux.

Aides au changement de comportement :

  • programmes de communication, formation, animation ;
  • équipements pédagogiques ;
  • programmes d’actions des relais de mobilisation.

Aides dans le cadre d’un contrat d’objectifs :

  • projets territoriaux de 3 ans sur la base d’un objectif de résultats.

Comment demander une aide à l’ADEME ?

Un contact préalable auprès de la direction régionale de Guyane par le porteur de projet est nécessaire avant toute démarche. L’objectif est de le guider, de préciser les critères d’éligibilité de son projet et d’apporter un éclairage technique.

Ce contact préalable permet également, pour les études, d’être éventuellement orienté vers un prestataire référencé.

Les taux d’aide s’appliquent sur des dépenses éligibles. Le montant de l’aide peut varier selon l’intérêt du projet et notamment en fonction d’une analyse de rentabilité économique.

Les dossiers de demande d’aide sont à télécharger en bas de cette page.

Consultez les appels à projets en cours sur le site national de l’ADEME

Les principes relatifs à l’allocation d’aide

Avant de demander une aide à l’ADEME, il est important de prendre connaissance des principes suivants :

  • les aides ne sont pas systématiques ;
  • les aides sont étudiées au cas par cas ;
  • les demandes sont examinées au fil de l’eau ou sollicitées via des appels à projets ;
  • les aides sont accordées en fonction des disponibilités budgétaires ;
  • les aides de l’ADEME sont octroyées majoritairement via ses directions régionales ;
  • une demande écrite doit être adressée avant tout démarrage des études ou des travaux.

Ce que l’ADEME ne finance pas :

  • toute opération visant à une simple mise en conformité vis-à-vis des réglementations existantes ;
  • tout projet concernant l’eau, ce domaine relevant de la compétence des Agences de l’eau ;
  • tout projet concernant la biodiversité, ce domaine relevant de l’Agence française de biodiversité.

Le soutien de l’ADEME, c’est aussi

Un conseil personnalisé

L’ADEME met son expertise au service de votre projet et vous oriente dans son dispositif d’aide.

Des outils méthodologiques adaptés à vos besoins :

  • des outils d’information et de sensibilisation (plaquettes, guides, fiches d’opérations exemplaires, etc.) ;
  • des outils méthodologiques d’aide à la décision (cahiers des charges de diagnostics et d’études, listes de prestataires, etc.).

Retrouvez ces outils dans la médiathèque nationale de l’ADEME

Une offre pour vous permettre de monter en compétence sur nos sujets :

Quelques documents de référence